08/07/2006

Hiver 75/76

Avoir 20 ans, vouloir devenir une femme, travailler presque 12 heures par jour (dans mon nouveau travail comme chauffeur/livreur, magasinier, réceptionneur dans une entreprise d’électricité) et aimer les balades solidaires à moto ne facilite pas les contacts avec les autres jeunes de mon âge !

 

Je n’arrive toujours pas à parler à quelqu’un de ce qui se passe dans ma tête et de ce que je ressens. En plus, à part ce fameux article vu dans la presse, il y a peut d’information disponible sur la transsexualité. Et le fait que je n’arrive pas à en parler n’arrange pas les choses.

 

Mais tout de même, cela mûrit dans ma tête. 1975 sera l’année ou j’achèterais mes premiers vêtements féminins. Mauvaise idée, car avec un frère cadet qui ne fait rien d’autres de ses journées, qui de fouiller dans mes affaires. Cela va m’occasionner quelques belles disputes familiales.

 

Cela ne me dérange plus, ma décision est prise et je veux m’assumer une fois à ma majorité. Et pour cela il me faut juste partir de là ! Chose que je souhaite faire après mon anniversaire au mois d’octobre 76. Mais avant cela, je veux aussi m’assurer d’un travail qui me permette d’économiser assez d’argent pour démarrer une vie seule et autonome à ce moment-là !

 

Donc, nouveau boulot ! Mieux payer. Mais là j’y rencontrerais une personne avec qui je sympathise, qui devait un ami de la famille et avec qui nous roulons ensemble en moto. Ironie du sort, c’est de cette façon que mon frère va s’acheter une moto comme celle que je souhaitais acheter deux ans plus tôt ! Et qu’il avait tant critiqué à ce moment-là ! Le copain, lui en avait déjà une et c’est à son contact que mon frère y prendra goût. Et en plus il achètera le modèle que je voulais m’acheter !

 

Je me laisse entraîner, fini les balades solitaires, c’est en groupe que je continue à faire de la moto. Un groupe assez hétéroclite qui part en week-end et en vacances même si les relations ne sont pas toujours super (trop de caractère différent) Ce groupe ne tiendra pas plus de temps qu’une saison estivale. Mais bon, c’est le moment de prendre une autre décision, acheter aussi une trail bike ! Puisque mon frère en a une, puisque ma mère commence à se lasser de me torturer, puisque j’ai en projet un voyage comme je rêve de faire depuis des années.

 

C’est donc pendant l’hiver 75/76 que les choses vont se passer. Pour m’acheter cette nouvelle moto : une Honda XL250, il me faut vendre mon ancienne. C’est une Suzuki T500, une moto de route qui à l’époque était aussi une bonne base pour faire de la compétition. Vendre une moto en plein hiver n’est pas chose facile, mais contre tout attendre je trouverais vite un acquéreur ! Mon frère aîné qui veut se reprendre une moto de route en plus de sa trail bike. Il me l’achètera et la transformera en réplique d’une moto de course.

 

 

    

16:44 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Don't worry... be HAPPY !

Écrit par : Adelin | 08/07/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.