17/07/2006

Redémarrer en douceur !

Dans ma tête c’est clair, je ne suis plus des leurs, si je reste encore dans le cercle familiale c’est d’une façon « transitoire » Que j’avais écris le 10 juillet dernier.

 

Et comme le travail avec mon psy se passe de mieux en mieux, je me retrouve, je trouve mes marques !

 

Rester là « de façon transitoire » oui ! Mais cela ne résout vraiment pas mon problème. Car tant que je suis comme qui dirait dans le girond de ma mère, je resterais sous son emprise !

 

Alors, le fameux fil rouge auquel je peux me raccrocher, les voyages à moto ! Me voilà a changer de nouveau de moto et à préparer un voyage vers le Nord de l’Europe. Comme si, en allant dans cette direction, je pourrais retrouver la « magie » qui s’était emprise de moi en 1976 lors du voyage vers le Cap Nord.

 

Oui mais, dix de plus et des tas d’échecs et de désillusions, plus l’image de « Loser » que ma mère s’ingénue à me coller sur le dos. Me voilà coincée et bien coincée, la moto est prête et je n’arrive pas à partir ! Il faudra comme par miracle, un petit coup de pouce sous forme de départ en vacances de mon psy. Je suis désemparée, trois semaines sans y aller ! Le voilà, qui me serre la main en fin de séance et qui me souhaite de bonne vacances. A moi ?

 

Et c’est comme cela qu’en pleine semaine sur le coup de quatre heure de l’après midi que je me secoue et parviens à enfin démarrer pour mon voyage. A partir de ce moment et pendant un an et demi, ma vie va se rythmer sur les congés et les voyages.

 

Toujours un peu plus et toujours un plus loin ! Dans ma tête, je ne suis vraiment plus avec eux. D’accord et je me déconnecte de leurs histoires. Mais toujours pas moyen de partir définitivement de là ! Cela tout en sachant bien que tant que je n’y arriverais pas, il n’y aura pas moyen de me réaliser en tant que femme !  

 

   

 

17:49 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.