30/07/2006

Docteur

On est sur la fin de l’année 2001, cela fait des années que je rêve secrètement d’être une femme. Et là comme par magie, je le suis femme ! En y repensant comme cela, oui c’est presque de la magie. Tant il eut des moments décourageants. Comment ai-je pu garder espoir même en baisant les bras pendant de si longues années ?

 

Bon en septembre de cette année-là, je ne pensais pas vraiment à ce genre de réflexion. Et je ne profitais même pas d’être enfin comme je le souhaitais depuis des années. Tout allait trop, je vivais plutôt au jour le jour, avancer, toujours avancer ! J’allais encore une fois par mois chez la psy, les séances n’étaient vraiment pas fameuses, comme une impression d’y perdre mon temps. Si l’on ajoute en plus que ma façon d’avancer ne lui plaisais pas à cette psy. Simplement parce que je n’en faisais qu’à ma tête.

 

N’ayant aucun contact avec d’autres transsexuelles plus avancées que moi dans leurs parcours. Et ne connaissant que cette psy pour me renseigner (je n’ai eu l’Internet qu’en 2003) Il me fallait bien comme on dit «  la caresser dans le sens du poil » pour avoir les infos qui m’intéressaient ! Les adresses des chirurgiens pour me faire opérer !

 

A cette époque, elle m’en donna trois d’adresses. Une à Liège, mais celui-là spécialiste de la chirurgie plastique ne faisait plus ce genre d’opération. Il m’orienta vers son assistant !

 

Une autre à Gand que je voulais laisser en dernier lieu. C’est loin, pas la même langue et en plus il me fallait de nouvelle repasser par toute une série de test de prise en charge par cette équipe médicale, il est vrai très spécialisée dans la transsexualité.

 

Et puis la troisième à Bruxelles, celle du docteur qui m’opéra ! Comme je souhaitais me rendre compte avant de faire mon choix j’avais pris des RDV avec les deux praticiens en même temps. Donc avant de poursuivre sur la voie liégeoise, je me rendis à Bruxelles. La prise de RDV ne m’avais pas fait une bonne impression ! La première visite se transforma même presque en pugila. Ce type était spécial,  mais il était carrément génial !

 

Cette fois-là, nous nous étions disputé pendant presque qu’un bon quart heure pour en arriver à la même conclusion !

 

Mon choix était fait, trop génial ce docteur. Ce sera lui et personne d’autre qui m’opéra !   

 

 

 

 

18:04 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Te savoir femme Quelle conquête!
Quelle volonté!
Remercions notre pays d'être un de ceux qui pratiquent une chirurgie que j'ose qualifier de réparatrice pour tant de transexuel(le)s.

Écrit par : Neith | 31/07/2006

Répondre à ce commentaire

Ton histoire est fabuleuse.

Écrit par : Thibault | 03/11/2006

Répondre à ce commentaire

bonjour est ce que tu pourrais me donner les coordonées de ton medecin sur bruxelles stp
j en ai vraiment besoin
merci

Écrit par : berchan said | 08/03/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.