05/08/2006

La routine !

Et il y en a d’autres anecdotes sur les problèmes de l’identité « officielle » et de l’apparence réelle !

 

Après ce crash hivernal, je me suis racheté une autre voiture. Une petite VW Polo, qui avait appartenue à une amie. Mais celle-ci avec deux enfants la trouvait trop petite. Une bonne occase, comme elle était vieille et qu’elle n’avait plus roulé depuis de longs mois, je pus lui acheter pour pas grand-chose.

 

Mais il faut croire que les ennuis me poursuivent ! A ce moment, j’habite toujours dans ce fameux quartier « pourri » en sortie de ville sur l’axe qui mène vers les Pays-bas. C’est peut-être pour cela qu’il ne se passait pas un mois sans que je retrouve ma voiture avec une serrure ou une portière abîmée !

 

Jusqu’au jour où, un moins défoncé ou plus habile/intelligant que les autres ! Réussi à vraiment me la voler ma petite voiture. Rebelote avec la maréchaussée ! Commissariat, déposition, pas de chance dans ce commissariat-là, il y avait deux agents qui me connaissaient. L’agent de quartier et celui qui s’était occupé de la paperasserie pour un changement d’identité provisoire (mais qui tardait à être officialisé, bloqué par le procureur du Roi)

 

C’est une dame, sympa mais qui ne me connaît pas du tout ! Donc explications, ben oui madame l’agent ! Je suis transsexuelle, j’attends mon changement d’identité provisoire et sans cela les papiers officiels de ma voiture sont toujours sur mon ancienne identité et patati et patata ! Voilà, c’est une femme qui vient déclarer le vol d’une voiture qui lui appartient sous un autre prénom ! Ouf, cela ne se passe pas trop mal ! Sympa la fille, enfin sympa et demi car trois semaines plus tard, elle me téléphonera en pleine nuit pour me signaler que ma voiture vient d’être retrouvée et qu’il faut que je fasse le nécessaire pour la bouger d’où elle se trouve. Au téléphone, elle dit « allo ! Monsieur » En pleine nuit en plus ! Je trouve cela un peu mesquin tout de même ! Pouvait pas attendre de la journée pour me téléphoner ?

 

Enfin, me voilà avec une voiture bien abîmée et sans plaques d’immatriculation. Pas assez de sous pour la réparer, pas envie de faire une nouvelle demande d’immatriculation alors que théoriquement je vais avoir mon identité modifiée (chose qui traînera tellement en longueur que finalement je serais opérée avant d’avoir des nouvelles de ce changement d’identité provisoire)

 

A moi les joies des transports en communs, les grèves, les retards, l’hiver le froid la pluie aux arrêts qui ne protègent de rien du tout. Et une fois dans le bus, la promiscuité les odeurs…

 

Et ce que je ne connaissais pas encore, la drague de mecs aux arrêts ou, plus fort carrément dans le bus ! Bon d’accord, maintenant j’en ai l’habitude des mecs « qui ne pensent qu’à ça » Mais là, c’était tout nouveau pour moi ! Et encore si le mec était super canon cela passerait peut-être. Mais « marquez pas de chance » c’est des bronzés, illégaux a la recherchent d’un cœur à squatter (le cœur et tout ce qui va avec, ces mecs-là c’est comme des parasites, faut les éviter au maximum) Vieux, etc. ! Cela m’énerve de n’attirer que les losers !

 

Je suis toujours en pleine  découverte de ma nouvelle vie. Et tellement heureuse de pouvoir vivre comme cela que je donne peut-être une apparence de « petite oie blanche » Une proie facile pour tous ces prédateurs ! Pas marrant !        

 

   

12:28 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.