19/08/2006

Bon ! Reprise de mon récit :

Un intermède pour reparler un peu du passé. J’en étais aux quelques anecdotes d’avant mon opération (les écrits précédent les posts cinéma)

 

Ce qui n’est pas une anecdote, c’est la confusion qui anime les gens lorsque au début, je parlais de transsexualité et de mon souhait de devenir une femme. A de rare exception près, où la personne avec qui je parlais comprenais bien la différence. Tout le monde à tendance de mettre dans le même « sac » homosexualité, travestisme et transsexualité !

 

Loin de moi l’idée de vouloir expliquer et faire comprendre les différences qu’il y a entre homo, travesti et Trans.

 

Dans mon cas, j’ai toujours été ennuyé par mes attributs masculins et cela me dérangeait tellement que je ne m’aimais pas « homme » donc, je pense ne jamais avoir été homo. Car pour moi, être homo, c’est s’aimer homme et être attiré par d’autres hommes.

 

Au tout début, il a bien fallut passer par une période qui pourrait s’apparenter à du travestisme. Tant il n’est pas facile de gommer tous les côtés masculins d’un seul coup de baguette magique comme la pilosité, la gestuelle ou la phonique acquise au fil des années « homme » Et surtout toutes les habitudes de vie en tant qu’homme. Là, je ne me suis jamais sentie travesti. Car je pense qu’un travesti est quelqu’un qui aime s’habiller en femme mais qui aime aussi que cela se remarque qu’il est toujours « un homme habillé en femme »

 

C’est comme cela que deux de mes ex beaux-frères qui sont homos, se sont mit en tête de s’occuper de moi et de me faire découvrir les lieux qu’ils fréquentaient au centre ville !  

 

 

       

17:30 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Je te remercie de tes fréquentes visites sur mon blog ! Je lis avec attention ton parcours (très bien raconté) et j'attends impatiemment la suite ...

Bonne soirée, amitiés

Écrit par : Mateo | 19/08/2006

Répondre à ce commentaire

merci très beau blog, très intense... très touchant... merci aussi pour tes encouragements, ça fait du bien. Je suis auprès d'elle, elle attend de moi l'amour d'une soeur... elle aura ce qu'elle désire. Je ne veux ni lui faire violence, ni les perdre, elle et ses enfants... soeur elle me veut, et soeur je serai.
Merci à toi
BabyBlues

Écrit par : babyblues | 19/08/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.