02/09/2006

Samedi après midi

Un reportage très court finalement pour couvrir la rencontre d’Oteppe. Et malgré que j’aie vu qu’ils filmaient dans ma direction, je n’apparais pas dans le reportage. Discrète, je reste donc dans l’anonymat (rire) !

 

Enfin, je vais essayer de terminer mon récit. En le reprenant là où je l’avais laissé avant de parler de Oteppe.

 

J’en étais arrivés au mois précédant l’opération. Moi, je voyais cela juste comme une « rectification » pour me rendre la vie plus pratique, plus facile, en un mot plus simple. Mais faut croire que ce n’est pas vu comme cela par tout le monde ! Le chirurgien qui allait m’opérer me demandais,  plusieurs visites chez lui : outre la première pour prendre contact, il y en a eu d’autre pour confirmer mon choix. Après ses recommandations d’usage, comme pas trop grosse (52kg ça-va) pas de problème cardiovasculaire (ne fume pas, ne boit pas et fait beaucoup de sport d’endurance. Là, cela lui plaisait vu qu’il était un très grand adepte des courses à pieds) Fallait lui fournir, attestation du psychiatre, le récit manuscrit et en plusieurs pages de ma vie (amusant à faire et qui me servit finalement pour retrouver des repères pour ce blog-ci) Et aussi une prise de sang pour confirmer que je n’étais pas porteuse du virus VIH.

 

Ah ! Les prises de sang tout comme les contacts avec le monde médical. Ou il faut présenter sa carte SIS avec la demande écrite par le médecin. Les infirmières qui ne connaissaient rien de mon cas et qui lisaient juste les informations sur la carte, qui appelaient en arrivant dans la salle d’attente, « suivant, monsieur un tel … » drôle de voir une femme venir vers elles et à chaque fois devoir fournir quelques explications sur ma situation ! Je le fis toujours avec le sourire, mais des fois je me suis demandé si elles ne croyaient pas que je me « foutais de leur tête » ! Vrai, que toutes les autres transsexuelles ne devait pas être d’aussi bonne humeur, ni les autres patients, en général les gens font plutôt la « tronche » dans les salles d’attente ! Et c’est finalement très rare qu’ils se présentent avec le sourire à l’appel de leur nom.

 

Finalement tout est OK, mais cela ne m’étonnais pas du tout et la date fût enfin fixer pour la semaine suivant une de ses courses à pieds de 20km qu’il ne voulait absolument pas rater !

 

Et la suite pour plus tard, car maintenant faut que je prenne la direction d’un super chouette événement qui se passe en se moment à Liège dans un très beau parc de la ville, le parc de la Boverie. Et oui, je vais faire une balade à « Retrouvailles » cet après midi !

 

       

10:41 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Coucou ! Je ne connaissais pas ton blog, je viens de le parcourir, et tout ce que pour l'instant j'ai lu, m'a beaucoup touchée. Je te trouve admirable, très mature, intelligente et pleine de courage ( et très belle, si c'est toi sur la photo en noir et blanc :))
A bientôt, prends soin de toi !

Écrit par : Cam' | 02/09/2006

Répondre à ce commentaire

reportage de la rtbf court mais bon , ma petite femme y apparazit lol pourtant elle se planquait hihi, à quand son blog?

Écrit par : Neith | 02/09/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.