16/09/2006

Premiers jours

Que retenir de mon séjour à l’hôpital ? On est au début mois de juin et il fait chaud. Donc rester alitée n’est pas vraiment chouette ! Même si mes voisines de chambre étaient toutes très sympas ! Après la dame africaine, c’est une jeune femme d’origine un peu bronzée, pas vraiment maghrébine mais plutôt Iran, Egypte enfin quelque chose comme cela. Elle est là pour de la chirurgie plastique, des suites de ses deux maternités.

 

Contrairement à mon médecin, le sien est très peux loquace et passe peu de temps près d’elle. Bon, faut dire qu’elle a été moins charcutée que moi, entre refaire un ventre de jeune fille et une vaginoplastie, il y a moins de soin et de contrôle médical à subir !

 

Je dors mal, manger peu même si la nourriture est excellente ! Je ne peux pas « évacuer » pendant cinq jours, trop de risques d’infection des cicatrices. Donc, j’ai peur de ne pas tenir le coup, cinq jours c’est long lorsqu’on a déjà mal au ventre le deuxième jour ! Mon lit dans la chambre est près de la fenêtre et orienté vers l’Est ! Alors le seul côté positif de la chose, ne pas bien dormir de la nuit permet de voir de magnifique levé de soleil. Et aussi d’apercevoir au loin une bonne partie des avions qui décollent de Zaventem. Voir ainsi les avions dans le ciel, fait rêver lorsqu’on est clouer sur un lit d’hôpital !

 

Si je ne peux pas bouger du lit, il y a tout de même un kiné qui passe tous les jours pour me faire des massages et exercices des jambes. Et c’est là qu’une fois de plus je mesurerais combien il est dur d’être transsexuelle ! Tout ce passe bien avec le premier kiné, un jeune avec qui il est agréable de discuter ! Il n’en sera pas de même hélas avec le suivant, un du style, bronzé d’outre méditerranée, macho et mal rasé ! Très désagréable au possible, me faisant franchement sentir qu’il n’aime pas les gens (femmes) comme moi ! Hélas, quelques années plus tard, je revivrais la même situation avec le même genre de personnage dans un hôpital de la région ou je devais passer un examen de contrôle !

 

Inamissible de la part de professeur qui sont là pour faire leur travail, un point c’est tout ! Et non profiter de la situation et mêler drague ou rejet primaire dans mon cas avec les prérogatives de leurs fonctions dans le corps médical ! Ces personnages par leur comportement, me feront devenir de plus en plus méfiante et intransigeante dans mes contacts avec les gens de ce style-là, les bronzés d’origine ! 

 

  

14:33 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

on dirait que tu n'm plus venire flaner chez moi bon

Écrit par : neith | 17/09/2006

Répondre à ce commentaire

Bonjour Me voici revenu de vacances ...

Ton récit est toujours très passionnant et enrichissant ! Merci

Amitiés

Écrit par : Mateo | 18/09/2006

Répondre à ce commentaire

salut ouha toujours passionnant de lire ton histoire....moi aussi je voudrait faire une opération du ventre....dû a mes deux grossesses snif lol rien a voir avec toi miss, tu as du avoir mal quand mal quel courage! et pour en revenir à ces cons qui ne sont pas content bin merde hein, c'est ridicule de se moquer cahqunes fait s ce qu'il a envie de faire! si toi tu te sens bien dans ta peau c'est le principal....allez j'attends avec impatience ta prochaine histoire hihi gros bisous

Écrit par : alex | 19/09/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.