23/11/2006

Retour chez le chirurgien !

Oulala ! Si je veux un jour arriver à finir mon récit et d’enfin parler au présent, faut vraiment que je m’y consacre plus régulièrement !

 

Lire, dormir, faire ses soins régulièrement et enfin se remettre à se nourrir convenablement, ok ! Mais ce n’est pas cela qui va me permettre de revivre d’une façon autonome du jour au lendemain.

 

Je n’ai que les transports en communs pour seul moyen de déplacement. Alors pour cela, c’est un peu le système « D » qui joue à fond ! Coups de téléphone à droite et à gauche pour trouver une personne disponible pour m’aider un peu. Comme pour aller chez mon médecin traitant, chez qui je continue d’aller malgré le fait d’avoir déménagé loin de chez elle ! Et je dois y aller tous les deux semaines pour une injection hormonale et aussi pour contrôler l’évolution de la vaginoplastie.

 

Contrôler et enlever les points de sutures. Pour rappel, elle était venue assister à mon opération. Et même faire office d’assistante au chirurgien, vu que la sienne « d’assistante officielle » était partie en vacances en omettant de le prévenir !

 

Mais bon, cela c’est pour des trajets dans les environs. Il me faut tout de même me rentre à Bruxelles en visite « officielle » chez le chirurgien. Là ! J’ai de la chance, car finalement par rapport à la grosse majorité de ses patientes, je n’habite pas très loin de chez lui.  Et c’est toujours mieux d’avoir un contact direct avec celui qui vous a opéré ! Donc, c’est lui qui avec une dextérité exemplaire va me retirer les derniers points de sutures (les plus délicats, ceux qui se trouvent tout au fond de mon néo-vagin)

 

Là ! Ce sera une journée assez stressante et fatigante.

 

Stressante, parce que c’est la première fois depuis presque un mois, que je voyage seule ! Et les quelques petits déplacements effectués en bus ne m’ont pas laissé un très bon souvenir (je manquais encore cruellement de confiance en mes possibilités)

 

Fatigante, parce que ce voyage se décomposait d’un trajet en bus, en train, en métro et à pieds pour l’aller et le même en sens inverse pour le retour ! Plus de cinq heures A/R et la visite en plus.

 

Mais voilà, cette visite me faisait aussi vraiment plaisir et en partant de cela, tout fût plus facile ! Je ne sais plus quand, mais je l’ai déjà dis que j’adorais ce chirurgien, pour son « look » de dandy anglais, pour son humour noir, pour sa personnalité. Bref, il m’enleva les derniers fils, me gronda, sermonna et aussi me complimenta ! Un gentlemen quoi J

21:00 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Merci Pour ton passage chez moi, ton commentaire. A bientôt

Écrit par : Gayfun | 26/11/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.