06/01/2007

Refuge !

En écrivant les deux posts précédents, je ne me doutais pas qu’ils colleraient tant à la réalité de ce début de semaine !

 

Dans le service ou je travaille, nous sommes cinq et dans le groupe il y a deux italiens. Donc un qui est très ami avait un mécanicien du service entretien. Ce mécanicien belge mais d’origine sicilienne est du genre très TRES macho. Proche de la soixantaine, incapable de parler plus de cinq minutes avant de s’énerver ! Un premier divorce il y a plus de vingt. Qui l’a conduit en prison pour menace, coups et blessure. Peut-être pas tentative de meurtre, mais lorsque l’on a un fusil en main et que l’on tire dans le plafond…cela situe l’ambiance !

 

Remariage peu de temps après avec une fille de 18 ans plus jeune que lui. Le genre de mec qui ne veut rien faire dans le ménage, sa femme est là pour ça ! Et maintenant, elle n’est plus là, tout seul qu’il se retrouve le macho !

 

Donc, il vient se confier à son copain qui travaille deux bureaux plus loin que le mien. Il n’est pas dans la catégorie de ceux qui m’ont rejeté au début de ma transformation. Mais d’un QI limité, je me demande toujours s’il a bien saisi le sens de ma démarche personnelle ! Alors dans le doute, de mon côté, c’est juste un bonjours/bonsoir et pas plus !

 

Pourtant, je le sentais bien, à chacune de ses visites. Tout en parlant avec l’autre, il essayait de me faire rentrer dans leur conversation en citant mon prénom, en faisant des petites allusions à ma vie ou en se référant à mon parcours depuis mon divorce. J’écoute sans jamais lui répliquer, je faisais vraiment la sourde oreille à ses dires !

 

Et voilà qu’hier, il est venu une nouvelle fois pour annoncer à son copain qu’ils avaient vendu, maison et voiture. Qu’il allait maintenant emménager dans une petite maison situer pas loin de celle du copain. Tout en rigolant, il lui expliquait comment il allait organiser sa nouvelle vie.

 

Et puis vlan, tout d’un coup ! Il m’interpelle, me demande si je suis d’accord pour qu’il vienne me dire bonjour chez moi ! La réponse me sort d’un coup, NON pas question ! Il reste un moment bouche ouverte, puis insiste encore. Me parle de camaraderie, d’apporter une bouteille de vin ! Devant mon refus, il finit par s’énerver et commence à parler de sexe ! 

 

Difficile de lui expliquer tout en restant polie, que je ne veux pas d’un type comme lui dans mes jambes, encore moins un collègue de travail (c’est s’attirer des ennuis et se coller une réputation garantie, ce genre de relation-là)

 

Il n’était pas à la table quatre ans plus tôt, lors de cette fameuse discussion avec les autres au sujet d’un éventuel passage à la casserole. Et si cela devient avoir lieu, il faudrait que le mec en vaille vraiment la peine ! NON, je ne veux pas d’un mec comme lui qui n’a aucune considération pour les femmes ! Il ne voulait pas aider la sienne, pas même faire une vaisselle ! Et bien maintenant qu’il apprenne à se faire à manger…tout seul J

gateau_fondant_chocolat__2e_essai_

 

13:03 Écrit par Loulou dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.