30/05/2007

Anniversaire !

Le 29 mai pour certains, c’est la fêtes des voisins. Pour d’autres la date anniversaire de la mort de Jeff Buckley noyé dans le fleuve Mississipi il y a dix ans !

 

Pour moi transsexuelle, c’est le jour ou je fus opérée ! Il y a déjà cinq ans et comme cette année, c’était aussi un mardi. Et j’avais un peu peur que le chirurgien ne se blesse en participant aux traditionnels 20km de Bruxelles, ben oui quoi, c’est qu’il n’était plus tout jeune le bougre ! 

 

Bizarre, voilà une semaine je me disais que pour l’occasion je me ferais bien un petit truc sympa pour fêter ça !

 

Et puis voilà, finalement en y repensant cela n’a pas vraiment d’intérêt ! Fêter quoi au fait ? Un jour ou j’ai beaucoup souffert ! Ou par la chirurgie, on a enfin rectifié comme certains m’ont déjà dit « une erreur de la nature » bof !

 

Je suis bien comme je suis ! Alors pourquoi aller remuer un moment du passé ? E même plus fêter cela avec qui ? Puisse-ce que toutes les personnes que je fréquente actuellement, ne m’ont jamais connue autrement !

 

Bref, cela restera juste une fête dans ma tête ! Une fête pour enfin vivre éveillée un de mes plus ancien rêve, être réellement moi ! 

gateau_d_anniversaire1

20:54 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/05/2007

Petite réflexion

Donc finalement, lors de ce fameux week-end à Paris, si j’y suis revenue une amie le dimanche matin. J’y étais surtout allée pour assister à une soirée le samedi avec des gens d’un forum. Forum de discussion super bien tenu, dans le sens ou ce n’est pas un truc ou l’ont cherche à faire des rencontres. Mais tout simplement a parle de chose que l’on aime comme les voyages ou la musique et même des sujets sur la politique.

 

De temps à autre, ils organisent un dîner sur Paris.

 

J’y suis depuis trois ans et je trouvais que ce n’était pas une mauvaise idée que d’accepter de participer à ce dîner. Voilà deux mois que nous préparons cela et pendant tout ce temps, discussion sur le forum, MP ou email pour trouver un resto ou un hôtel ou les endroits touristiques qui nous plairaient de voir.

 

Moi, cela me plaît de préparer un voyage ! Alors quand tout ce passe bien et comme souvent ! Cela passe beaucoup trop vite. Uns fois de retour chez moi, il ne reste déjà plus que les souvenirs photographiques. Je fais un tri des photos et envoie à chacun, celles qui peuvent les intéresser.

 

Nous n’étions pas beaucoup, il y avait une autre fille et trois garçons. Et bien à ce jour, personne ne m’a encore répondu pour me remercier pour ces photos !

escmail

 

21:42 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/05/2007

17 mai, journée mondiale contre l'homophobie

 

Si j’en parle alors que je suis transexuelle, c’est simplement parce que beaucoup de gens confondent encore homo et transexuelle! Et que je pense qu’il devait en être de même à l’épqoue des nazis!

 

Comme quoi difficile de faire vraiment changer les mentalités!

 

Allez, voici deux aticles trouvés sur Internet :

 

Homophobie: Commémoration des déportations d'homosexuels à Verviers

A l'occasion de la journée mondiale contre l'homophobie, une plaque commémorative a été inaugurée, jeudi, au Palais de l'Harmonie de Verviers. Elle rappelle que des milliers de personnes ont été déportées par les nazis à cause de leur homosexualité.

 

Le 17 mai a été choisi comme date pour la journée mondiale contre l'homophobie car c'est à cette date, en 1960, que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a décidé de retirer l'homosexualité de la liste des maladies mentales. A Verviers, cette journée de sensibilisation a débuté par l'inauguration par les autorités de la Ville, par des membres du Gouvernement wallon et du Parlement de la Communauté française, de la première plaque en Belgique commémorant la déportation des gays et des lesbiennes durant la seconde guerre mondiale. Verviers n'a pas été choisie au hasard. En effet, les Belges qui ont été touchés par cette mesure de déportation étaient des germanophones habitant des communes dépendantes de la ville de Verviers. (GFR)

 

 

Inauguration à Bruxelles d'une œuvre contre l'homophobie

 

Le bourgmestre de Bruxelles, Freddy Thielemans, accompagné par plusieurs échevins, a inauguré jeudi matin une oeuvre marquant la volonté de la Ville de lutter contre l'homophobie et les violences qui y sont liées. Intitulée "Ma Mythologie Gay, un monument de tout le monde", l'oeuvre a été placée à l'angle de la rue Plattesteen et de la rue du Marché au Charbon.

 

Le monument affiche un millier de noms de personnalités, notamment d'écrivains comme Marcel Proust ou des chanteurs comme Elton John, mais aussi des anonymes, homo et hétérosexuels. Des noms ont été volontairement effacés pour symboliser l'autocensure et la peur de certains d'affirmer leur homosexualité. "Ce monument est synonyme d'ouverture d'esprit et de tolérance et non de ghetto. Nous avons recueilli des noms d'anonymes via internet, notamment de Français et d'Américains. Nous avons également sélectionné des noms à partir du dictionnaire Larousse Gay", a expliqué Jean-François Octave, auteur de l'œuvre. "Ce monument permet de contrer l'image cliché du tape-à-l'œil collée notamment par les médias à la communauté homosexuelle", s'est réjoui Chille Deman, président de la maison Arc-en-ciel, située face à l'œuvre et qui a été associée au projet. (GFR)

19:16 Écrit par Loulou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2007

Retour de Paris

Oui finalement, dans le récit de mon histoire passée, j’en étais restés à parler de la période juillet/août 2002 et donc pas encore eu l’occasion de parler de cette amie qui habite à Paris.

 

Mais bon, aujourd’hui pas trop envie de relater tout ce qui s’était passé à l’hôpital. Mais seulement parler de ce week-end à Paris !

 

Cela fait donc presque quatre que je ne l’avais plus vue. Et lorsque j’avais quitté Paris au lendemain de son mariage, c’était pour rentrer chez moi avec en tête les images d’une jeune femme épanouie !

 

Depuis, elle n’est plus avec son mari Ziggy, son compagnon de longue date et surtout d’avant sa transformation. Ils s’étaient rencontré dans le milieu homo et maintenant qu’elle est vraiment femme. C’était devenu trop lourd pour lui, homo, car elle n’a plus rien de masculin.

 

Alors comme ça, je ne trouve vraiment pas les mots qui conviennent pour définir mon ressentit ! Et sans vouloir porter un jugement, ni blâmer. Mais c’est terrible que pour un homme, l’amour ne résiste pas à l’envie et à l’appel des attributs sexuels ! Ou est la tendresse dans tout cela ?  

Fontaine Saint Michel Paris 2007 038

   

21:15 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

11/05/2007

Petit voyage

Séquence émotion en perspective pour ce week-end, puisque je vais en voyage à Paris.

 

Pour y revoir une amie qui a reprit contact l’année dernière. C’est la jeune femme qui partagea ma chambre à l’hôpital il y a presque cinq ans. Et qui fut opérée une semaine plus tard que moi.

 

Nous ne nous sommes plus vue depuis le mois de septembre 2003, j’étais alors allée pour son mariage ! Je n’avais pas encore eu l’occasion d’en parler.  

 

Mais pour l’heure, c’est les derniers préparatif et demain direction Paris !

240x200_thalys

 

22:51 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/05/2007

Attention danger !

Je regarde rarement la télévision, simplement par « esprit rebelle » ne voulant pas « être polluée » par certaines émissions « lavage de cerveau » Et pour être bien précise, s’il y en a une chez moi, une minuscule vieille télé noir et blanc. Un cadeau d’une vieille tante croyant m’offrir une merveille !   

 

Et comme il m’arrive de temps en temps, j’achète parfois un journal comme hier, que je lis calmement le soir. Et pour une fois, en le feuilletant mon attention est attirée par la page télé.

 

Dans les sélections du lundi 30 avril de la DH sous le titre « Conseillé » sur la une, un téléfilm d’Harry Clement « Les diablesses » un téléfilm fort !

 

En voici le résumé :

 

Dans les années 50, Sylvie, une adolescente vit sa jeunesse avec l’insouciance de son âge (15 ans) Un jour elle flirte avec un garçon. Ses parents (mais en fait se sont sa tante et son oncle) sont outrés par cette attitude désinvolte et choisissent la manière forte pour la raisonner : Ils l’envoient dans un établissement pour « filles perdues » tenu par des religieuses. Là-bas, Sylvie découvre un tout autre univers ou règne une discipline de fer. La moindre désobéissance est sévèrement réprimée. Les camarades de la jeune fille ont toutes commis le même genre d’imprudence qu’elle et ont appris à survivre dans cet établissement où leurs plus belles années s’envolent…

 

Voilà bien le genre de film/téléfilm qui me secoue ! Qui n’a pas fait ce genre de bêtises à 15 ans ? Pour couronner le tout, juste après en écoutant la radio, un double shoot « David Bowie » avec justement des chansons qui remontent à une époque ou j’étais aussi assez rebelle dans mes attitudes, comme ces jeunes des années 50, mais avec déjà un peu plus de liberté. Mai 68 était déjà passé par-là !

 

En parcourant un peu les informations, il y a un peu partout une montée de l’intégrisme religieux, si le plus visible et le plus violent viennent des islamistes, ou il n’est pas bon d’être une femme dans certains de leurs pays ! Que dire des campagnes de puritanismes en Amérique ? Ou des dernières paroles de Mrs. Léonard l’évêque de Namur ?

 

Si nous vivons pour l’instant comme une période « bénie » pour nos libertés, il faut plus que jamais rester vigilant ! Les monstres sont encore bien présent dans nos sociétés et plus que jamais ils sont prêt à ressortir avec leurs vieux démons !

 

Et justement en tant que transsexuelle, s’il y a eu des avancées ses dernières décennies. Je parle principalement des avancées sociales pour nous permettent de vivres « plus ou moins » normalement. Je n’ose imaginer ce que serait pour certaines un retour en arrière, tel celui préconisé par ces têtes bien pensantes parlant au nom d’une religion ! 

nonnonon

 

   

02:39 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |