25/08/2007

La semaine en deux mots !

Balade en ville et petit moment de plaisir avec une crème glacée, ça c’était pour la journée de congé du 15 août.

 

Et depuis ce jour ?

 

J’arrive tout doucement à la fin de mon livre « Sociétés secrètes » d’Alexandre Adler qui détricote le « Da Vinci Code » un peu comme Marie-France Etchegoin et Frédéric Lenoir dans leur livre « Code Da Vinci : l’Enquête »

 

Sans être une fan d’ésotérisme, j’adore ce genre de livre !

 

Bon ça c’est les beaux côtés de la semaine ! Mais voilà que samedi, j’allais à Wezembeek pour la fête de la maison des jeunes et pour un hobby le « Slot Racing » hobby dans lequel des amis m’ont entrainée voici déjà quelques années.

 

J’aime toujours autant les retrouver et passer quelques heures avec eux. Seulement cette fois-ci, cela ne c’est pas vraiment passé. En cause mes changements d’humeur !

 

Dans ces amis, certains sont au courant de mon ancienne vie. D’autres pas ! Mais dans l’ensemble personne ne remarque quoi que ce soit. Et là samedi dernier, je n’ai pas su contenir ce que je ressentais. Cela doit provenir du traitement hormonale, je peux rire et l’instant d’après je suis triste et même j’en arrive à pleurer pour un rien ! Puis tout redevient normal ! Agaçant !

 

Enfin voilà, cette semaine dans les petits journaux « toutes boîtes » que l’on reçoit régulièrement, j’avais trouvé un petit article. « Femmes qui courent avec les loups » présentation des ateliers autour du livre. Tout cela aujourd’hui à 16h et en plus dans un quartier pas trop loin des arrêts de bus pour rentrer.

 

Seulement pour le moment, je suis en pleine période musicale 70 – 80 et j’avais commandé des CD à la médiathèque. J’en avais reçu un premier jeudi, le deuxième est arrivé aujourd’hui. En plus, Michel m’avait appelé pour aller faire du roller. Cela faisait beaucoup, si en plus on rajoute le ménage, la lessive, les courses ménagères à faire avant de partir d’ici !

 

Fallait bien faire un choix et laisser tomber cette activité. En plus pour le roller, puisqu’ils ne comptaient pas bouger de la place ou avait lieu le RDV. Finalement j’ai aussi laissé tomber ça.

 

Un RDV sur la place la plus puante de la ville, nommée Place St-Lambert. Ou l’odeur d’urine se mélange au zonards pas très rassurant, camés et revendeurs de drogues en tout genre, très peu pour moi.

 

Alors j’y suis passée juste pour dire bonjour au petit groupe et confirmer que j’allais bien rouler avec eux demain sur le Ravel au départ de Belle-Ile et puis direction shopping, j’ai envie de renouveler ma garde-robes ! 


IMG_0350
   

16:24 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/08/2007

Une petite balade

Voilà mardi soir, je parlais du petit passage dans le quartier d’Outre-Meuse qui se préparait pour faire la fête. Passage que je fis sur le chemin du retour du travail. Passage qui suscita pas mal de commentaire tant sur un des autres blogs que de la part de mes collègues, le jeudi au boulot !

 

Ce que j’en retiens, c’est qu’il est bien difficile d’être différente dans une société comme celle dans laquelle nous vivons ! Les réactions de mes collègues qui ne comprennent pas pourquoi je ne bois jamais de boisson alcoolisées. Qui ne comprennent pas comment il m’est possible de m’amuser sans « être bourrée »

 

C’est certain que ces collègues sont en majorité des hommes et que j’ai remarqué de ce côté-là, que les mecs avaient comme tendance à se glorifier de leurs exploits alcoolisés ! Et dans leurs discutions, c’est à celui qui en avait fait le plus, bu le plus, le plus etc. Lorsque je les écoute discuter, se raconter leurs sorties ou parler d’un événement, Ils me donnent vraiment l’impression qu’il n’y a pas d’empathie dans leurs dialogues. Mais juste comme un match de boxe, c’est à qui va emporter ce match vocal du « c’est moi qui…plus que toi, nanana !!!!

 

Bon pour en revenir au petit plaisir, si pour eux c’est avant tour boire et être bourré !

 

De mon côté. Le lendemain de ce petit passage, nous sommes mercredi. Je suis allée promener dans un autre coin de la ville. Bien plus tranquille que la vielle, marcher et prendre le temps de regarder autour de moi. Loin des fêtards qui n’étaient finalement que de l’autre côté du fleuve, la ville semblait comme un peu endormie.

 

Endormie et respirable malgré que c’était en fin d’après midi ! Comme ça, je l’aime bien cette ville de Liège au point qu’en rentrant tranquillement, je me suis arrêtée pour m’acheter une crème glacée !

   

95samedi 10 mars 018


22:07 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

15/08/2007

Pause lecture

Dimanche matin, il fait beau et je m’en vais pour une balade roller ! Comme d’habitude, j’envoi quelques messages sms pour prévenir que je suis en route et qu’ils ne partent pas sans moi. Mais voilà pas une seule réponse en retour ! Arrivée à Belle-Île, personne ! Pas une âme, le désert ! Enfin si, il y a bien quelqu’un, un homme qui gratte dans les poubelles. Tout d’un coup, cela devient lugubre un parking couvert d’une grande surface commerciale un dimanche matin !

 

Bon, je roule un peu sur le Ravel et puis direction la casa ! Car je suis invitée chez mon voisin pour le goûter. S’il y a quelques temps c’était chouette, mais depuis qu’il s’est retrouvé un petit copain, il n’y a plus cette magie, la complicité qu’on avait en nous racontant nos « petites confidences » C’est presque devenu un simple goûter comme ceux « obligés » chez ma marraine.

 

Enfin voilà, la semaine est déjà recommencée qu’il y a un jour de congé demain ! Et quel jour, c’est le 15 août ! Et ici à Liège, cela veut dire aussi, fête en Outre-Meuse ! Donc aujourd’hui, je me dis « Loulou au-lieu de rentrer comme d’habitude toute seule chez toi, va faire un tour par-là »

 

Et m’y voici, je laisse le collègue continuer sa route. Je décide de traverser à pied le quartier d’Outre-Meuse en pleine préparation des festivités. J’ai entendu à la radio qu’il y avait plus de 200 000 personnes attendues pour cette fête. Il est 16h30 lorsque j’y arrive et déjà pas mal de gens dans les rues. C’est encore marchable et beaucoup d’échoppes sont toujours en montage. Je marche un peu, là, faut que je tombe sur des ivrognes déjà plus que bien entamés !

 

No, décidément plus j’avance, plus il me semble ne plus être en phase avec les gens ! Moi qui ne bois pas du tout ! Quel est le plaisir d’être « bourré » alors qu’il n’est même pas encore 17h ? Non seulement bourrés, mais aussi vulgaires et emmerdeurs ! Je pars de là au plus vite et je me retrouve de l’autre côté de la passerelle. Là où il y a une très bonne librairie, j’y avais vu des livres intéressant en vitrine.

 

Bien sur lorsque j’arrive, la vitrine était changée ! Bon ça ce n’est pas grave, je vais voir à l’intérieur et là surprise mais aussi piège ! Je rentre pour un livre et j’en achète trois ! Et encore je me suis forcée pour limiter !

 

Au menu des prochaines soirées : « Les Cathares » et « les Femmes Cathares » d’Anne Brenon. Et « Sociétés Secrètes » d’Alexandre Adler. Alors comme ce dernier livre est le plus récent et qu’en plus il fait allusion au « Da Vinci Code » je me suis empressée de commencer à le lire dans le bus en rentrant hier soir ! 

13:03 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/08/2007

Samedi chez Loulou

Avec les petits moyens que j’ai une fois le loyer et les factures payés, j’essaie malgré tout d’améliorer mon environnement. C’est comme cela que j’aimerais bien installer une table haute dans la cuisine. Quelque chose comme une petite armoire avec la table au-dessus mais plus longue, cela serait super chouette pour prendre le petit déjeuner !

 

Bon, je ne trouve pas ce qu’il me plaît dans les commerce des alentours. Alors, j’avais fais un petit croquis et en fouillant dans le catalogue Ikea, il y avait un petit meuble qui pourrait convenir.

 

Donc ce matin, je me dis qu’il faut y aller ! Je veux prendre le croquis ou toutes les infos sont notées. Plus de croquis, je me mets à sa recherche et commence à trier, ranger, déplacer, puis nettoyer ! Et voilà il est quinze heures passés et pas encore retrouvé ce croquis. Pire, pas encore fait les courses et puis suis dans un état épouvantable !

 

Alors je me dis que je ferais bien une petite pause / café / ordi avant de continuer et puis de descendre en ville. Mais c’est un leurre de penser que cette pause ne prendra pas plus de cinq minutes ! Car quand on commence à parler avec un ami par MSN…

 

Enfin bon, pour parler d’autre chose ! J’ai vu hier que Skynet avait changé quelques histoires pour les blogs, mais je ne sais pas exactement quand ils l’ont fait ! Je n’aime pas du tout la façon donc Skynet change l’apparence de mon texte une fois écrit, au moment de le mettre en ligne ! Et comme je ne suis pas une experte, je ne sais pas ce qu’il faut faire pour que cela ne se produise pas !

terrasses fleurs 10 du 06

19:41 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/08/2007

Petite visite

Cela m’arrive parfois de coincer un peu dans la tête ! Alors ! Je ne sais pas pour vous, mais ici et même si Marcel me répète souvent que c’est normal, que l’on ne peut pas toujours être au top. Moi, cela m’énerve !

 

Donc vendredi, je n’ai pas réussi à me bouger le popotin pour descendre en ville et assister au vernissage de l’expo photo de Phil et Elena. Dans un sens si j’étais partie, je n’aurais pas vu Sévi et Ced son fiancé qui sont passé ici dans la soirée !

 

Alors, je m’en voulais et samedi après midi, je suis allée voir leur expo. Si un vernissage c’est bien pour papoter, passer comme je l’ai fais et voir calmement les photos, ce n’est finalement pas plus mal non plus ! D’autant plus que c’est aussi le moment choisi par Elena accompagné d’Anke pour venir y faire un tour.

 

Petite papote toutes les trois dans ce sympathique petit café « Le Cappuccino » que je ne connaissais pas, malgré que je passe très souvent devant pour revenir du travail. Il est situé en dessous de la bibliothèque des Chiroux. A l’endroit ou je descends du bus et me dirige à pieds vers le centre pour reprendre mon deuxième bus qui m’amènera enfin jusque chez moi !

 

J’aime bien ce quartier, fait de la place des Carmes, rue du Méry, St Paul et les endroits proche de la Cathédrale. Quartier qui possède une atmosphère bien plus « calme et relax » que le centre (au-delà de la place Cathédrale)

Liège place cathédrale

 

20:06 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/08/2007

Raz le bol !!!

Houlà, je suis en vacances ou plus exactement en congé, tant j’ai des choses à faire en ce moment chez moi ! Cela ne ressemble pas du tout à des jours de vacances !

 

Je parlais d’une rencontre et d’une invitation à un vernissage d’une expo photo ! Et bien c’est déjà pour demain, quand je dis que les jours filent et que je n’ai pas encore eu le temps de me retourner !

 

Donc après cette rencontre, l’esthéticienne, la « visite » à ma marraine ! Le genre de visite mortifiante au possible, toute l’horreur de la non compréhension et de l’acceptation de principe de mon changement !

 

Une visite de routine à une personne qui ne vit que pour elle et qui s’entoure d’une multitude d’autres personnes pour lui venir en aide. Aide qui est bien sur superflue, si ce n’est qu’il est bon de se faire servir !  Des gens qui vivent les uns chez les autres, une ambiance de cancanage de cité sociale ! 

 

Lorsque je dis « non compréhension » et « acceptation de principe » je veux parler de toutes ces vieilles histoires familiales qui ressortent, du fait qu’il lui est « nécessaires » de me présenter à son voisinage comme étant « celui qui est devenu une femme » De m’associer à son « malheur » Car bien sur si elle parle tant de moi et de mon passé, c’est surtout pour attirer l’attention des gens sur ce qu’elle doit endurer dans sa vie !

 

Du coup, je me mets à rêver de voyage, partir, être loin de toutes ces gens qui n’évoluent pas, qui ne cherchent qu’une chose, macérer dans leur jus ! Vivre avec des personnes qui ne ressassent pas tous ces anciens ragots !

 

Bon ce n’est qu’un « coup de gueule » sur une réalité qui est hélas encore bien encrée dans la mentalité d’un grand nombre de personne ! Heureusement qu’ils ne sont pas tous comme ceux-là, mère, frère, marraine, ex et quelques rares collègues, pas plus d’un ou deux pourcents des gens que je fréquente.

 

Ouf, je peux encore vivre et respirer normalemnt !!!

sans titre1

 

19:42 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |