25/09/2007

Petite blague

Hier j’ai reçu une blague par email de la part de mon voisin.

 

Je ne sais plus si j’en avais déjà parlé de celui-là ! Depuis que je me suis installée ici, voici cinq ans. Il y eu Mireille avec qui je m’entendais super bien. Nous faisions plein de trucs ensemble avant qu’elle ne déménage.

Puis une jeune couple qui n’est pas resté longtemps.

Et enfin mon voisin actuel. Il à trente ans, il est Gay et ne pense qu’à une chose (comme beaucoup de mec) le C… !

 

Mais à part ses pensées, nous nous entendons très bien. Comme l’ensemble des habitants de l’immeuble, il n’est pas au courant de ma « vie d’avant »

Les emails humoristiques qu’il m’envois sont tous de même fort branché sexe. Et comme il y aime les hommes, il y a souvent de bien beaux mecs en photos (rires)

 

Voici donc le texte de son dernier email. Une blague que je connais déjà et que j’ai reçue plus d’une fois.

 Après une longue nuit d’amour, le mec se tourne sur le côté et aperçoit la photo d’un autre homme sur la table de nuit.Bien sûr le mec est un peu inquiet : « c’est ton mari ? » demande-t-il un tantinet nerveux.« Mais non, idiot ! » lui répond-t-elle en se blottissant contre lui.Il insiste : « ton petit ami ? »« Mais non ! Pas du tout… » Dit elle en lui mordillant l’oreille.« Bon, mais alors c’est qui ? » fait le gars un peu déconcerté.

Calmement et très doucement, elle lui murmure : « c’était moi avant l’opération »

 

Une blague classique ! Mais qui encore une fois illustre bien la méconnaissance de l’auteur de ce texte sur la réalité des transsexuelles. Bien sur c’est un cliché stéréotypé de la mentalité des gens qui nous jugent toujours sur notre appartenance à l’état d’origine de notre naissance. Et qui à la première occasion remettent sur le tapis cette apparence que nous avions « avant » Comme si pour eux, il n’y avait pas la réalité de notre vie présente, mais seulement tel que nous étions au commencement !

 

Ici personnellement, je ne vois pas l’intérêt de garder des anciennes photos de cette vie passée qui pour beaucoup d’entre nous fut plutôt un chemin de croix qu’autre chose. Après toutes les épreuves que nous avons dut passer et endurer, c’est absurde de garder des vestiges de notre passé et surtout de les exhiber !  

14:44 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

22/09/2007

Nouvelle destination !

Ah là là ! Quatre jours sans passer au centre ville, sans transport en commun et à faire des choses que j’aime !

 

Mardi, retour au quotidien et au travail. La météo n’est pas super et je me dis que pour une fois, je reviendrais bien ici en bus. Pour cela, je passe dans une petite rue piétonnière qui longe la Cathédrale. J’y ai remarqué qu’au fil du temps, il y a de plus en plus de marginaux qui s’y installent pour mendier.

 

Je marche en direction de la place ou se situe les arrêts des bus. Lorsque j’entends un des marginaux se mettre à crier des insultes, après moi (parce qu’il marche juste derrière moi) mais après d’autres femmes se trouvant là ! Le mec est complètement « allumé » il marche comme un fou en vociférant ses insultes dans un comportement des plus agressif vis-à-vis des femmes qu’il rencontre !  Je commence vraiment à la trouvée lourde cette ambiance qu’une poignée de marginaux créent en ville.

 

Enfin le beau temps est revenu et avec lui, les joies de la marche et du contournement du centre que je fais maintenant de plus en plus souvent pour rentrer chez moi. Enfin pas tous les jours, car hier Pierre m’a raccompagné en voiture. Et oui, on se voit encore un peu, il y a des choses qui sont parfois difficiles à effacer !

 

Bon là aujourd’hui, faire le ménage et ensuite vu la météo, faut aller un peu respirer dehors ! Et demain tôt matin, je dois être à la gare pour le train de 6h58 direction Louvain. Je stresse un peu, car je ne suis jamais allée là-bas et mon néerlandais est loin de me permettre de dialoguer convenablement.

 

Donc normalement pour aller à Wisele, je dois prendre un bus près de la gare et je me demande si je vais trouver le bon arrêt ! Mais, il me reste aussi la possibilité de la marche à pied, 2,5 Km à faire ! Une petite demi heure calmement avant de commencer les activités sportives. C’est peut-être la bonne solution ?

 

En tous les cas, demain réveil à 5h du matin et comme je me connais, stress en perspective jusqu’à arriver à la salle, Panoramalaan à Wisele !   


14 les rails du val benoit
  

 

17:45 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/09/2007

Moments de réflexion !

Pour rester encore un peu sur les traces de mon passé. C’était à ce moment du mois de septembre que mon frère aîné se tua à moto dans un accident de la route. Cela se passa à moins de trois semaines de mon anniversaire de ma majorité.

 

Date d’anniversaire que j’attendais depuis mes 15 ans, depuis cette fameuse discussion avec ma mère au sujet de ma transsexualité. Discussion qui c’était vraiment très mal passée et qui me fit rentrer en enfer. Avec une mère hyper possessive et qui en même temps me rejetait. Il n’y avait que l’espoir d’atteindre ma majorité légale et enfin partir de chez mes parents, pour vivre comme je me sentais !

 

Le destin hélas en décida autrement et je dus encore attendre quelques années supplémentaires avant d’enfin pouvoir me réaliser !

 

Mais de tous cela j’en ai déjà parlé au début de ce blog. Alors pourquoi reparler de mon passé ? Simplement parce que ce week-end j’avais louée une voiture pour me permettre de faire des activités sportives, le vendredi à Nieuwpoort et le dimanche à Uden aux Pays-Bas.

 

Il m’était hélas impossible de faire cela en utilisant uniquement les transports en communs.

 

Donc me voilà partie sur les routes et autoroutes de notre charmant pays. Pour joindre l’utile à l’agréable, je ne fis pas les trajets les plus directs. Mais en prenant les chemins de travers ! Et voilà, « avant » je voyageais beaucoup à moto et forcément, il arriva bien un moment où je revis des endroits bien chargés en souvenirs !

 

La voiture louée avait une installation radio assez formidable, qui me permettais de capter mes émissions favorites sur Classic21, la meilleur radio que je connaisse !

 

Et voilà la conjonction, passage dans des lieux hautement chargés de souvenirs et l’écoute de la musique que j’aime, fît vraiment remonter plein d’émotion !

 

Il n’est pas souvent bon de courir sur les traces de son passé. En comprenant qu’il faut parfois laisser les bons souvenirs là ou ils sont. Au risque de revenir plus marqué qu’avant le départ. Ici, ce fut presque le contraire, comme un merveilleux regard sur le chemin que j’ai parcouru depuis tant d’années.   

21:07 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/09/2007

Un petit retour en arrière

Demain le 12 septembre, sera toujours une date un peu spéciale pour moi !

 

C’est pour ainsi dire le premier jour qui me vit rentrer réellement dans ma nouvelle vie. Bien qu’alors cela fasse déjà plus de cinq mois que je suivais le traitement hormonal. De plus en plus androgyne, je ressentais fortement les effets des ces hormones. Mais travaillant toujours dans un service technique. Je n’appréciais vraiment plus la promiscuité de mes collègues masculins, avec lesquels je devais encore tant bien que mal partager les commodités comme les vestiaires et les toilettes.

 

Donc après plusieurs mois de discussion et presque si je peux dire de « bataille » avec la direction, il me fut autorisé d’être vraiment femme au sein de l’entreprise ! Pour cela, un petit coup de pouce de la chance, sous forme d’une entrevue entre la responsable du service du personnel et mon médecin. Puis de l’absence du directeur technique, personne totalement incompétente aux yeux de l’ensemble de la société. Il avait toujours réussi à éviter d’aborder le problème en se retranchant derrière de pseudo décision « parapluie » Mais hélas comme souvent ce genre d’énergumène étant placé politiquement. Et qui dit politicard, dit indéboulonnable tant que son sponsor était au pouvoir ! La situation était comme dans une impasse. Mais voilà, les choses on drôlement bouger pendant ses vacances !

 

Donc, la conjonction, entrevue, congé d’un incompétent et ouverture d’esprit, plus sens du dialogue du directeur technique adjoint me permit à dater du 12 septembre de pouvoir enfin travailler telle que je me sentais ! Avec l'autorisation d'accès aux sanitaires de femmes et vestiaire personnel !

 

Un des plus durs obstacles de tout mon parcours venait de sauter en quelques jours !  

 

Pendant le week-end, je repensais à cela et à toute cette période de ma vie. Période qui me voyait fréquenter par l’entremise de mes deux beaux-frères et de Michel, les milieux gays et lesbiens de la ville ! Et quelle surprise hier, de recevoir des invitations pour le vernissage d’une exposition dans le cadre de l’Automne Gay 2007.

 

Exposition qui aura lieu à la Maison Arc-en-Ciel ici à Liège. Alors, c’est certains que je note cette date dans mon agenda !  

21:48 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/09/2007

Plan foireux

Renouveler ma garde-robe, c’est un bien grand projet ! Samedi donc, je me suis mise à faire les boutiques. Rater l’heure de la conférence et juste trouver un chemisier et un petit top et surtout marcher beaucoup.

 

Le lendemain, enfin une belle rando en roller, beau petit groupe et belle allure, de quoi être bien fatiguée en rentrant chez moi. Seulement, fatiguée mais aussi une sacrée pêche pour continuer à m’activer. Donc, je fais vite un moelleux à l’orange pour emmener au travail le lendemain.

 

Oui, j’en ai souvent après certaines personnes qui travaillent dans la même boîte. Mais comme ils ne sont pas tous des c… là-bas ! J’aime aussi faire plaisir à ceux que j’apprécie !

 

Seulement voilà, mon voisin à un nouveau petit ami. Et justement celui-ci était venu m’emprunter une perforatrice et une latte pour finir un travail d’école. Et pas de tracasserie ! Mon voisin a trente ans et son nouvel ami 21, donc toujours à l’école, pas très motivé, mais toujours étudiant !

 

Alors au moment de démouler le moelleux, voilà d’y pas qu’il frappe à la porte pour me rapporter la perforatrice ! Papote, odeur, le voisin qui arrive et RDV est pris pour le goûter une heure plus tard !

 

Le reste de la semaine fut un peu moins chouette. Mercredi c’était l’anniversaire de mon fils ! Qui ne veut plus me voir depuis que j’ai commencé ma transformation voici bien longtemps. Et depuis deux ans, il ne veut même plus me parler que ce soit par Internet ou par téléphoner, le blitz total de son côté !

 

Donc, quelques jours un peu chahuté dans ma tête. Je lui ai envoyée une carte de vœux, tout en sachant qu’il n’y aura pas de réponse ! Avec juste l’espoir qu’il réfléchisse enfin positivement et qu’il me fasse un petit signe amical !

 

Et aujourd’hui, le plan foireux par excellence ! Un coup de téléphone hier après midi, c’est le copain des rollers. Il parait que les magasins de Belle-Île sont ouverts ce dimanche. Donc il propose le RDV du dimanche matin sur l’esplanade St-Léonard plutôt que sur le parking rempli de voiture du centre commerciale de Belle-Île.

 

Je n’aime pas plus cette esplanade que la place St-Lambert proposée une semaine plutôt. Mais bon, je ne peux pas toujours dire non ! Et me voilà ce matin, partie pour du roller en ville. Je n’aime pas la ville en roller, trous, pavés, crottes de chiens partout sur les trottoirs. Et en plus cette esplanade n’est pas loin du marché dominical de la Batte, beaucoup de piétons chargés en chemin !

 

 Résultat, ai passé plus de temps dans les bus et en marchant que sur mes rollers ! Une matinée plus que ratée quoi ! Mais bon cette fois mon moelleux est fait et demain mes collègues pourront le goûter.

17:10 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |