30/03/2008

En route

C’est évident qu’il faut que cela bouge chez moi pour me voir venir écrire ici ! Donc pas de surprise si je ne suis plus venue depuis plusieurs jours !

 

Hélas si j’adore bouger, il y a l’envers du décor ! Une semaine de travail, et de rattrapage des tâches ménagères laisser sur le côté. Pour cela, avec les vacances scolaires et les horaires modifiés en conséquence dans les transports en communs. Je peux rentrer directement chez moi, avec un bus qui quitte le dépôt pour commencer son service au terminus à 300 mètres d’ici. Gain de temps, presqu’une heure, j’en profite !

 

Donc voilà, une petite semaine « métro, boulot, dodo » bien banale ! Avec en plus quelques soirées télés. Regarder un reportage sur l’affaire qui a vu son procès s’ouvre cette semaine à Charleville-Mézières en France. Mais aussi un petit film diffusé seulement sur le Net. Et lu aussi toutes les imbécilités racontées à son sujet.

 

Je ne connaissais pas Geert.Wilders et son film n’apporte rien que l’on ne savait déjà ! Mais alors pourquoi faut-il encore une fois de plus. Que les politicars et autres journaleux, se mettent à plat ventre devant les barbus bronzés en robes et petits bonnets ! 

 

Bon ceci dit, ici ce fut un week-end calme. C’est qu’il faut que je prépare tout doucement le prochain déplacement. Encore cinq jours et de nouveau, je repars sur les routes de vendredi à dimanche soir. En espérant que la météo soit plus agréable qu’il y a une semaine !   

IMG_0164

19:30 Écrit par Loulou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/03/2008

Encore de la neige !

Hier, j’en étais restée au paysage du matin. Vu en me réveillant ! La location de la voiture touchant à sa fin, il me fallait la ramener en ville. Après deux ou trois hésitations, il me fallait bien me rendre à l’évidence. Il continuait à neiger, même s’il y avait quelques timides apparitions du soleil.

 

Je suis donc partie sur le coup des 13h et revenue en pleine tempête de neige. Si j’aime bien me promener, là, c’était limite ! Trop de vent, de la neige froide et mouillée et impossible de s’abriter un peu ! Fini la douceur de la clim et la sono de la voiture. Dur retour à la réalité de mon quotidien, il me fallait juste marcher et avancer face au vent soufflant du Nord !

 

Une fois rentrée et débarrassée des vêtements trempés. Chauffage à fond et cuisson de quelques petits pains au chocolat. Cocooning pour le reste de la journée et de la soirée en regardant Harry Potter sur la RTBF !

 

Et comme pour enfoncer un peu plus le clou et en rajouter une bonne couche, ce matin rebelote ! Partir au travail sous de nouvelles chutes de neige. Histoire de bien me faire comprendre que le superbe week-end que j’ai eu était bel et bien fini !

 

Loulou revient sur terre ! J   

La terrasse le 23 mars 2008

 

18:51 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/03/2008

En me réveillant

Pendant ce week-end, la météo n’a pas été des plus sympas. Des grêlons et un vent glacial sur le plateau du Heysel, tout ça pendant le trajet pour reprendre la voiture, après la visite de l’Atomium.

 

L’après midi, il y eu aussi quelques averses de neiges. Mais à chaque fois, j’étais bien protégée à l’intérieur, à la maison des jeunes du Merlijn, où au chaud le soir à l’hôtel.

 

Non plus pas trop de problèmes hier soir au retour. Je roulais tranquillement, pas trop vite. Pour me permettre de profiter au maximum de l’extraordinaire sono équipant la voiture.

 

Voilà bien ce que je trouve le plus dur. Ecouter de la bonne musique (Classic 21) avec une super installation. Puis rentrer chez moi et entendre la différence de qualité de son entre la sono de la voiture et le son du petit combiné portable ou de l’ordinateur ! Cela donne vraiment envie de casser la tirelire et d’acheter du bon matos pour l’appartement !

 

Mais bon pour en revenir à la météo, surprise ce matin au réveil ! De la neige partout et des gros nuages menaçant. Rien qui nous indique que nous sommes maintenant au printemps !

 

Et tant qu’on est bien tranquille au chaud chez sois, pas de soucis à se faire !

Mais ce matin, il me fallait descendre pour ramener la voiture. 

La terrasse le 23 mars 2008 001

 

17:58 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Cela va trop vite !

Est-ce que le fait d’avoir une voiture est synonyme de week-end réussi ?

 

Pour cette fois-ci, c’est bien le cas ! Trois jours de balade, mais aussi de course pour le ménage. Et un peu de shopping, dans des endroits difficilement accessibles en bus ! Comme ce très beau magasin spécialisé dans la course à pied. Quinze minutes pour y aller en voiture ! Contre près d’une heure en bus et encore, il faut que les trois correspondances tombent au bon moment !

 

Donc, vive la voiture !

 

Le week-end à Bruxelles c’est passé d’une façon extraordinaire. Partie sans réservation, j’ai trouvé tout de suite un hôtel (j’avais tout de même regardé s’il y avait des chambres libres) Très bel hôtel, un Campanile pour changer des habituels Etap Hôtel. Et j’avoue préférer les Campaniles, rien que pour la facilité de leur site Internet. Et le prix légèrement moins cher.

 

Bon la météo ne m’a pas gâtée, mais bon là faut s’y faire !

Enfin depuis le temps que je voulais le voir. Et maintenant qu’il est tout rénové, il fallait vraiment que j’aille jusque-là, pour admirer l’Atomium !  


Bruxelles 22 mars 2008 002
  

16:24 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/03/2008

Des nouvelles d'ici !

Voici une semaine, je n’avais pas passé un très beau week-end. Un petit week-end consacré à la pratique d’un hobby qui ne s’est pas bien passé. La cause, trop de monde et probablement la fatigue de la semaine de travail et de retour chez moi, à pied.

 

Cette semaine, il n’y a pas vraiment eu de changement, le même rythme de vie. Travail, puis retour toujours à pied. Toujours aussi fatiguée, mais là aujourd’hui ce fut plus relax, j’étais en congé chez moi !

 

Alors c’est décidé, je vais faire autre chose pour ce week-end. Louer une voiture et aller me balader.

 

Enfin question balade, on n’a vraiment pas une météo idéale ! J’entends à la radio depuis ce matin, qu’il y a des accidents et un peu partout des routes rendues dangereuse. Aujourd’hui, c’est normalement le premier jour du printemps. Mais il semblerait que l’hiver n’aille pas envie de lui laisser la place.

 

Donc, si tout va bien. Ce soir petit tour à Dison et demain Bruxelles, pour de nouveau, deux jours consacré à un hobby. Avec cette fois-ci, une nuit à l’hôtel. Ensuite lundi, repos avec juste une petite sortie pour rentre la voiture.

19:10 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2008

Des bonnes nouvelles !

Cette semaine, j’avais rêvé de mon fils. Comme souvent, les rêves c’est des trucs un peu bizarre ! Là dans ce rêve, il me parlait, se confiait comme avant. Avant qu’un jour, il ne décide de ne plus m’adresser la parole.

  

Le lendemain en revenant à pied du travail. Je passe devant une nouvelle boutique de gadget. Cela fait des jours que j’ai envie d’un nouveau porte-clefs « Me to you »

  

Je rentre dans la boutique, regarde, visite, il y a plein de superbes choses. Je pense aussi acheter une carte pour Emma qui m’a écrit une chouette carte.

  

Et là, je tombe sur une petite carte toute simple. Un tout petit agneau qui me regarde et ces mots : Pourquoi t’es pas là !!! Tu me manques ! Je pense au rêve et l’achètes pour mon fils.

  

Aujourd’hui, je suis en congé, fatiguée de la semaine. Je somnole sur le divan, lorsque le téléphone sonne ! Je regarde l’écran, le fixe de mon ex ! Je réponds, c’est mon gamin…

  

Emotions, il me parle, s’excuse pour toutes ces années sans nouvelles ! Mais qu’importe, deux ou trois ans, c’est le moment présent qui compte. Savoir qu’il va bien, qu’il avance dans sa vie. Nous parlons, mais je ne sais pas quoi lui dire, j’avoue ne plus avoir l’habitude de lui parler. Le temps passe vite tant il y a des choses à se dire et qui se bouscule dans la tête et dans la voix !

Bizarre, mais même dans les moments les plus sombres, c’était l’espoir de renouer avec lui qui me guidais ! Et là, il vient de me téléphoner…     

18:38 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

09/03/2008

La suite !

Alors voilà finalement hier soir, je n’ai pas su allée voir cette pièce de théâtre. Malgré que je sois partie assez tôt de Bruxelles, je ne suis seulement arrivée à la gare qu’à 20h10. C’était un peu juste pour être au spectacle pour 20h15. Même en taxi, il y a plus de 5 minutes de trajet, dommage !

 

Mais j’ai trouvé ce matin dans « Axelle » le magazine de Vie Féminine que je reçois tout les mois. Un article sur « Regarde maman, je danse » qui sera joué à Charleroi.

 

Voici quelques infos, c’est du 13 au 29 mars, à 20h30, au Théâtre de Ancre, 122 rue de Montigny à Charleroi.

 

Et comme ça en recherchant une photo de Vanessa Van Durme, je viens de tomber sur une petite vidéo / interview. Où elle parle de sa pièce, mais aussi d’un livre qu’elle a écrit avant cette pièce.

 

Donc voilà, la pièce a été faite après et d’après le livre « Regarde maman, je danse » J 

 http://www.ancre.be/


20060906_Vanessa
 

18:31 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2008

Regarde maman, je danse

Alors comme ça en vitesse !

 

Je zappais sur les ondes avec un petit tuner TV lorsque je tombe sur la grille du télé distributeur. Et il y a une radio, je n’ai pas bien compris le nom. Il me semble « Pur FM » moins je n’en suis pas plus certaine que ça !

 

Il passe une émission « gay » et c’est justement l’interview d’une transsexuelle Vanessa Van Durne qui est actrice et présente une pièce de théâtre. Cette pièce c’est elle qui la écrite et c’est le récit de sa vie !

 

Je tends l’oreille et c’est incroyable l’énergie et la sincérité de son témoignage. Elle joue demain samedi 8 mars à Liège au théâtre de la Place. Et toute la semaine suivante à Charleroi.

 

Alors voici ce qu’ils écrivent sur leur site :

 A propos de la pièce :

« Si l’on pose que le théâtre vit par la grâce de l’opposition entre voiler et démasquer, Regarde maman, je danse, est la sublimation des deux.
Mettre Vanessa en scène est une matière unique en son genre de partir en voyage. Elle seule connaît la destination finale… « Moi, je suis le système GPS » écrit le metteur en scène Frank Van Laecke.
Mais dans cette production, Vanessa ne joue pas un rôle.
Elle se joue elle-même : mission difficile, triple saut périlleux car le miroir auquel elle se confronte est impitoyable.
Au cours de son histoire, tour à tour hilarante et touchante, elle évoque le petit garçon qu’elle a été. Un enfant qui jouait à la poupée et se déguisait avec la lingerie de sa maman.
Un petit garçon qui créait son propre monde, dans lequel il était une princesse, une fée ou de préférence, une danseuse.
Un petit garçon qui, surtout, ne voulait pas en être un.
Le langage est cru, dur et explicite, volontairement dénué de fioritures et d’effets poétiques. Car seul l’humour féroce peut servir de bouclier à la guerrière qu’est l’auteure-actrice pour se protéger des regards blessants et des préjugés du monde.
Vanessa parle de la quête douloureuse de son identité et de sa place dans la société.
Son ami Alain Platel a écrit après avoir vu l’une des avant-premières : « Changer de sexe dans les années 70 témoigne d’un courage exceptionnel, car c’était un parcours du combattant qui coûtait du sang et des larmes. L’histoire de Vanessa, qui touche au plus profond, est une véritable leçon d’humilité. Que celui qui ose se proclamer « normal » jette la première pierre ».
Pour Franck Van Laecke, Regarde maman, je danse est avant tout un fado lancinant d’un être humain à la recherche du simple bonheur.
A propos de l’auteur…

Vanessa Van Durme a fait ses études au conservatoire de Gand, section d’art dramatique.
Elle fait ses débuts - en tant que jeune acteur - sur la scène dans la compagnie « Nederlands Toneel Gent », aujourd’hui « NTGent ».
Elle fait le choix difficile mais inéluctable d’opérer un changement de sexe et par la force des choses, quitte la compagnie et abandonne sa carrière théâtrale.
Vingt ans plus tard, renouant avec les arts du spectacle, elle se met à l’écriture de comédies.
Elle écrit des dizaines de scénarios de télévision pour diverses chaînes télévisées, dont la chaîne publique flamande VRT, pour qui elle signe le feuilleton Liefde en Geluk (Amour et chance) dans lequel elle assure également la direction des acteurs.
Pendant cinq ans, elle est une figure populaire à la radio et de ce fait, elle détient le record de durée d’un « comedy act » à la radio belge.
Elle a signé une vingtaine de pièces de théâtre.
Son grand retour sur les planches se passe quand le chorégraphe et metteur en scène de théâtre belge Alain Platel la choisit pour interpréter le rôle de la mère, « Tosca » dans Allemaal Indiaan/Tous des Indiens. Après avoir accompli une tournée internationale de deux ans avec cette production, elle se joint à la compagnie « Theater Victoria » de Gand pour y jouer dans White star, une pièce dont elle a donné l’idée. Cette production l’emmène une fois encore pendant deux ans à travers toute l’Europe.
Elle écrit alors le livre Kijk mama, ik dans (regarde maman, je danse) et en épure le monologue du même nom, qu’elle jouera en quatre langues en Europe et aux Etats-Unis.
Sa prochaine production, à l’écriture de laquelle elle s’est attelée, se déroulera dans le Maroc colonisé du début du siècle. Par le biais de cette histoire, Vanessa Van Durme veut dénoncer la progression actuelle du racisme et de l’intolérance et le dit « danger des banlieues ». Le titre provisoire de sa pièce est : Femme blanche.

A propos du metteur en scène…

Frank Van Laecke, que la presse se plaît à surnommer le « magicien » en raison de la diversité de ses talents, s’est forgé un impressionnant palmarès international tant comme auteur que comme metteur en scène.
Il a reçu de nombreux prix en Belgique et à l’étranger.
Van Laecke s’est surtout fait connaître en tant que metteur en scène de théâtre, d’opéra, de comédie musicale et surtout de grands spectacles, comme en témoignent ses mises en scène spectaculaires de The Sound of Music, My Fair Lady, La Bohème et de la Traviata pour n’en citer que quelques-uns.
Frank Van Laecke a assumé la direction artistique du Music hall de 1997 à 1999.
La presse internationale a été unanime à porter ce spectacle aux nues, dont l’adaptation en français par Didier Van Cauwelaert , Tintin, le Temple du Soleil a reçu le prix du meilleur spectacle francophone de l’année 2002.

Bon c’est long, je sais ! Mais je suis fatiguée et plus la forme pour écrire moi-même quelques choses d’autre ! En plus, je ne sais pas comment je pourrais faire. Aller à Bruxelles chez mes amis et être de retour à Liège assez tôt pour aller à l’autre bout de la ville pour voir cette pièce !

C’est sur, cette nuit et demain je vais me prendre la tête avec ça. Comment combiner les deux choses !   

22:32 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Une journée à Bruxelles

Je ne suis pas venue beaucoup de fois par ici cette semaine !

 

En cause, le travail et mes retours quotidiens à pied. Tant que la météo n’est pas trop mauvaise, je marche, marche et marche encore pour rentrer chez moi. Bon, j’essaie aussi de ne pas tomber dans la monotonie. Pour cela j’emprunte des itinéraires différents. En plus j’essaie d’en profiter pour faire mes courses.

 

Ce qui me motive pour marcher en ce moment, c’est les travaux en ville. Routes barrées, arrêts des bus supprimés, déplacés, bondés. Les gens qui se bousculent, les embouteillages, le bruit, la pollution des voitures coincées moteur tournant (quelle odeur / horreur)

 

Bref, je zigzag dans les rues les moins fréquentées et les parcs public pour y respirer un peu plus et continuer mon chemin.

 

Et en fait de chemin, après la petite balade d’il y a une semaine vers l’Allemagne. Demain ce sera plus modestement une petite journée à Bruxelles, simplement pour rentre visite à des amis.

 Mais demain, c’est aussi la journée de la Femme. Alors allez voir sur ce lien !   http://www.journeedelafemme.com/thematique-JDF-2008.htm  

20:16 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2008

Petite balade en Allemagne

C’est assez marrant, j’ai vraiment une très grande envie de bouger. Et en même temps, lorsque je rentre ici après le travail. Je me sens tellement bien chez moi que je ne souhaite plus qu’une chose, cocooner tranquillement !

 

Enfin, c’est vrai aussi que cette semaine fut particulièrement fatigante. Lorsque la météo me le permettait, retour à pieds. Faire en même temps les courses pour le ménage. Simplement pour être plus relax ce week-end. Et finir un bricolage qui traînait depuis plusieurs mois. Ne me demandez pas pourquoi je souhaitais le finir cette semaine et pas le laisser là, encore quelques jours ! Je n’en sais rien, j’avais juste envie de le finir et ensuite de pouvoir ranger ce coin-là de l’appartement !

 

Bref, suis fatiguée ! Mais cela ne m’a pas empêché d’accompagner des amis qui allaient en balade à Cologne. Nous n’avons malheureusement pas bien réussi avec la météo. Nous sommes partis dans la même direction que la tempête qui traversa le pays pendant la nuit. Donc, beaucoup de vent et d’humidité tout au long de la journée.

 

Rien d’étonnant à ce que je rentre encore plus fatiguée ! Mais même ainsi, ce fut une bien elle journée !   

19:47 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |