20/06/2009

En résumé

Oui, je vais essayer de résumer ces presque deux semaines sans venir ici.

 

J’en étais resté à la soirée du lundi d’après les élections. Il n’y avait pas cours le soir, le prof était absent. Et bien, il n’est pas venu non plus le mercredi. Plutôt que de téléphoner comme conseiller lundi par le responsable de l’école, j’y suis allée. Il n’y avait pas cours, mais quelques élèves étaient tout de même venus comme moi. Un d’eux propose que nous allions prendre un verre dans un café tout proche.

 

J’accepte pensant que les autres le feraient aussi. Hélas, tous décline l’invitation et me voilà seule avec le gars. En classe, il ne me paraissait pas très…comment dire, pas très dynamique !

Et bien, c’est encore pire que prévu. C’est un lourd et comme beaucoup d’autres mecs, beaucoup de blabla pour peu d’action.

 

Le prof est revenu pour la dernière leçon de cours avant les examens. Donc lundi ce fut révision dans une drôle d’ambiance, cela sent la fin ! La cafétéria était déjà fermée pour les vacances, le prof était toujours marqué par ses problèmes de dos. J’étais déjà bien chargée en émotion, le voir comme ça, savoir qu’il ne restait plus qu’un jour avant la fin. Quelque chose était cassée en moi !

 

Mercredi le jour de l’examen, j’avais pris congé à mon travail pour être bien reposée et revoir une dernière fois mes cours. La journée ne fut pas terrible, difficile d’étudier et de penser en même temps. Penser que c’était la fin de l’année scolaire.

 

Oui j’ai dur lorsque les choses bien se terminent. Déjà que c’est la cata lorsque je regarde un film, alors en vrai, c’est vraiment pénible ! Donc le soir en classe, même si je rigolais comme d’hab. Je n’avais pas la tête à me concentrer, trop d’émotion qui me submergeait. Mais il m’a semblé que je n’étais pas la seule dans ce cas. Mon voisin de banc, Henri, tout comme Alexandre un jeune éthiopien étudiant ici à Liège. Et Dominique, la dame qui faisait à chaque fois le trajet du retour avec moi. Aucun des trois n’avait envie de partir de suite. Moi non plus, mais comme je suis compliquée, j’avais aussi envie d’être un peu seule et seulement marcher un peu dans les rues de la ville.

 

 Balade Liège le 2 juin 2009 009

21:07 Écrit par Loulou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.