24/07/2009

Le premier jour

Les choses avaient pourtant bien commencés ! Malgré la pluie et un réveille très matinal, la journée c’était plutôt bien passée. Un voyage en avion impressionnant mais sans problème. Une découverte pour moi. L’ambiance particulière des avions long courrier, bien installée à l’arrière, au centre. Juste là ou les rangées de sièges passent de quatre à trois de front. Ma place, juste sur côté où l’allée est plus large. On sent moins la promiscuité de cette façon.

Ensuite, un peu perdue en sortant de l’aéroport, voyage en taxi qui n’a vraiment rien à voir avec les voitures que  nous connaissons en Belgique. Un trajet sur autoroute avec un nombre incroyable d’autres autoroutes qui se croisent, se chevauches, en réparation. Et avec un chauffeur Sikh qui ne dit pas un mot. Mais qui sera néanmoins très courtois en me déposant à mon hôtel.

La météo n’est pas fameuse, comme au départ la pluie est de la partie. Un peu de repos dans la chambre et puis au moment de refermer ma valise, la serrure fait un drôle de bruit. Trop fatiguée, ma réaction est trop lente ! C’est une serrure à numéro avec une clef spéciale pour les douaniers. Mais la clef, je ne l’ai pas et le code à changé.

Me voilà dans ma chambre avec ma valise fermée « impossible à ouvrir » et sans connaître le nouveau code ! En plus comme je voulais faire un petit tour en ville, j’y avais laissé toutes mes affaires. Carnet d’adresses, vêtements, portable, bref tout même le pyjama !

Comment j’allais faire pour ma première nuit à Toronto ?

 Toronto 23 juillet 2009 023

01:24 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/07/2009

la petite s'en va

Et bien voilà, c’est la veille du départ et étrangement je ne suis plus stressée. Je m’attendais à une nouvelle crise comme celle de lundi après midi. Mais non, étrange, c’est passé !

 

Cela n’a pas été de tout repos pour préparer mes affaires pour la compétition de Slot Racing et ma valise. Bien que j’aille la possibilité d’emporter deux valises, ce sera seulement avec une seule que je partirais. Mais je m’attends à devoir payer pour un supplément de poids. Enfin bon, à cette heure-ci je n’ai plus le choix. Une grosse valise et un petit sac à dos pour prendre en cabine.

 

Une fois là-bas, j’espère trouver rapidement mes repères et surtout, arriver à configurer mon portable pour passer ici et donner un peu d’impression de ces vacances.

20:51 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/07/2009

Plus que quelques jours

J’ai toujours ce sentiment négatif qui me fait croire qu’il va m’arriver quelques choses. Que je ne serais pas capable / pas à la hauteur de ce voyage en Ontario. C’est que je ne connais rien de ce côté-là de l’Atlantique. Pour couronner le tout, Toronto est une méga grande ville. Rien à voir avec ce que je connais d’ici en Belgique.

 

Mais malgré cela, j’avance un peu dans la préparation de mon voyage. Depuis mercredi, j’ai ma valise qui me semble vraiment trop grosse pour moi. Mais pourtant dans le magasin, elle ne me faisait pas cette impression-là.

 

Chaque jour j’achète un petit quelque chose pour le voyage. Mais au rythme ou je vais pour me préparer, par sur que je le sois vraiment avant d’être installée dans l’avion !

Ce qui est certain, c’est que je partirais bien fatiguée. Pas par le stresse du départ, non, juste par l’ambiance au travail qui est de plus en plus « plombée » par l’humeur du chef de bureau !    

20:34 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/07/2009

Dans deux semaines

La grande majorité des gens ne sont jamais content ! La semaine dernière, il faisait trop chaud et là depuis quatre jours, il pleut et il fait froid. Donc grogne chez la plupart de mes collègues.

 

Ici j’aime bien lorsqu’il fait chaud, mais pas trop non plus. Car dans l’appartement au-dessus de 27 à 28 degrés extérieur. Vu que j’habite le dernier étage, au bout de quelques jours cela devient limite. Et ça, même avec toutes les fenêtres et la porte de la terrasse ouvertes.

 

Et comme il fait moins chaud, c’est aussi plus agréable pour travailler et préparer le voyage à Toronto. J-C le mari de Francine qui va régulièrement par là à Montréal pour quelques parcours de golf, m’a donné des conseils pour le voyage. Discuter un peu avec lui, m’a surtout remonté le moral. Car je stresse tellement qu’il me semble que je serais incapable de démarrer de chez moi dans même plus deux semaines (mais cela, je l’avais déjà écris d'une autre façon dans mon dernier post)

 

19:54 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/07/2009

Le départ approche

Lors de cette dernière soirée à l’école, si tout le monde c’était éclipsé comme ça tout d’un coup. Il restait Henri, mon voisin de banc tout au long de l’année. Et un autre élève que je ne connaissais pas bien, mais qui est un voisin d’Henri. Ils m’ont proposé d’aller au restaurant, moi après trois verres de vin rosé, je n’étais plus vraiment en état pour donner mon avis !

 

Il faisait chaud et pour une fois que je pouvais un peu bouger le soir en ville, je n’ai pas décliné l’invitation et les ai accompagné. En terrasse dans un beau resto, juste à temps pour échapper à la pluie qui menaçante, c’était enfin mise à tomber.

 

Henri fut égal à lui-même, poli, sympa et réservé. Son voisin avait plutôt l’air de s’ennuyer. Et la petite d’ici aurait bien aimé qu’il se passe enfin quelque chose. Et bien non, elle est rentrée dormir toute seule !

 

Depuis, il me faut penser à l’avenir. Et avant tout, le pourquoi de mes cours d’Anglais. Le voyage à Toronto qui est prévu et donc le départ est pour dans trois semaines. Alors là, j’en ai envie de ce voyage et en même temps, j’en ai tellement peur ! Jamais pris l’avion, peur du fameux nouveau virus grippale, peur de me retrouver seul aussi loin de mes repères habituels !

 

Bref stress total et perte de temps en tournant en rond chez moi, j’y vais, j’y vais pas ???    

20:29 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |