31/12/2010

Meilleurs Vœux 2011

Nous ne sommes plus qu’à une poignée d’heure du basculement vers une nouvelle année. Déboucher le champagne et regarder le feu d’artifice offert par notre bonne vieille ville de Liège en écoutant l’émission spéciale sur Classic 21 (pas spéciale pour le feu d’artifice ! une émission juste pour ce réveillon)

 

Et une chanson me viens à l’esprit pour l’occasion (mais c’est comme ça, demandez pas pourquoi) c’est « Knoking On Heaven’s Door » de Bob.Dylan.

 

Aller sur ce, Bon réveillon et soyez sombre ! Bonne et Heureuse Année 2011 à toutes et à tous qui prenez la peine (ou la curiosité) de venir lire ici !

 

Happy-New-Year-Sms-2011.jpg

21:25 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

30/12/2010

Rêver

J’ai eu des nouvelles de mon fils, pour le moment il a trouvé un moyen de transport pour aller à son travail. Cela me tranquillise un peu l’esprit, car dans la rue bien qu’il dégèle, la circulation est encore fort difficile. Francine ma voisine du quatrième a bien vu passer un camion d’épandage de sel (il était peut-être égaré !) et le camion voirie a pu lui aussi passer. Donc peut-être qu’il va être possible d’enfin ressortir la voiture.

 

Pour l’instant c’est toujours « comme avant » tout à pied. Et je pense l’avoir déjà dis, mais c’est vraiment pénible de marcher dans autant de neige avec ses courses dans deux gros sacs. Aujourd’hui, je suis allée en ville et avec le dégèle, la neige sur certains trottoirs se transforme en glace. Ce fut tellement difficile de descendre toutes les rues non dégagées avant d’enfin arriver près du centre, que je suis rentrée en bus en fin d’après midi.

 

C’était l’effervescence dans les rues, heureusement un peu moins dans les boutiques de mode, ou l’on pouvait un peu retrouver du calme. Mais de ce côté-là, ça risque de changer dès lundi avec le début des soldes.

 

Voici quelques mois, j’avais gagné un abonnement en participant à une enquête sur le Net. Et j’avais choisis « Femmes d’aujourd’hui » car j’aime bien ce magazine que j’achetais de temps en temps. Maintenant, j’attends sa venue avec impatience pour me plonger ensuite dans sa lecture. Et aujourd’hui dans les pages n° 4 à 7 les filles se sont amusées (enfin je l’espère pour elle) au petit jeu « petite je rêvais…aujourd’hui je… »

 

Alors à l’approche du réveillon, moi aussi je m’y colle à ce jeu : petite je rêvais d’être une jolie femme. Aujourd’hui j’espère que je le suis ! Et vous maintenant, petite fille vous rêviez de… ?  

 

Rues de Liège 20 décembre 2010 003.jpg

21:11 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/12/2010

Joyeux Noël

Et bien nous sommes servis par la météo en ce moment. Je pourrais vraiment sans grande surprise réécrire inlassablement la même chose ! Il y encore beaucoup neige depuis mercredi soir et maintenant la rue est vraiment devenue impraticable, cela en devient énervant. Hier je suis allée voir et pas une seule voiture n’avait réussi à passer, que ce soit en montant ou en descendant.

 

Plusieurs de mes voisins ont opté pour laisser leur voiture en stationnement dans les rues nettement moins pentues que la notre. Si d’un point de vue perso il y a assez de vivres ici, je suis donc +/- tranquille pour plusieurs jours sans bouger. Cela m’ennuie toujours pour mon fils, sans mon aide il est resté deux jours sans aller au travail. Ce n’est vraiment pas bon du tout pour son engagement ! Mais je ne sais pas tout faire à sa place non plus !

 

Ce n’est pas vraiment des bonnes nouvelles tout ça et j’espère que pour vous qui me lisez, cela se passe mieux. Alors voilà à toutes et à tous un très beau et joyeux Noël !

 

 

13:36 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/12/2010

Cela continue

 Je pourrais pour tout ainsi bien dire écrire la même chose depuis un certain temps, rien ne change dans ma rue toujours bloquée par les conditions climatiques hivernales que nous avons depuis plus de deux semaines.

 

Dimanche passé j’ai tout de même pus me rendre à Dison pour une course de Slot Racing. Oh bien sur pas avec ma voiture ! Un ami est venu me chercher à quelques centaines de mètres d’ici, près de l’autoroute là où la route est un peu dégagée. Mais surtout cette route n’est pas en pente raide comme l’est ma rue. Un bon exercice physique à faire le matin (à 7h) puis une chouette journée bien sympa, mais malheureusement un peu gâché par la météo. Et le stress qui animait mes amis pour le chemin du retour. Finalement, la route était bien enneigée mais cela roulait et nous pûmes rentrer doucement et sans encombre. Mais en finissant le trajet à pied.

 

Les premiers jours de cette semaine m’ont vu souvent en route. Non seulement pour la survie avec les courses alimentaires. Mais aussi pour me promener, faire quelques photos et enfin profiter des plaisirs du village de Noël et de ces nombreux petits chalets.

 

 

 

Rues de Liège 20 décembre 2010 010.jpg

Rues de Liège 20 décembre 2010 019.jpg

15:51 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/12/2010

Rien ne change

Rien de neuf depuis hier, la rue est toujours transformée en patinoire et impossible de sortir la voiture. Enfin y en a qui roule, mais moi j’ai vraiment très peur !

 

Cet après midi je suis allée faire un petit tour en ville. Il y avait vraiment beaucoup de monde au centre. Et des embouteillages, a croire qu’il n’y a que moi pour avoir peur de rouler sur la neige. Mais bon tout le monde n’habite pas dans une rue en pente, oubliée par le service d’épandage.

 

Je me suis bien amusée mais alors qu’est-ce qu’il faisait froid et comme c’est désagréable de se faire bousculer par les badauds, alors qu’on est chargé de colis. Pour cette petite virée shopping, j’y suis allée à pied comme au bon vieux temps.

 

 

Rue du Calvaire samedi 18 décembre 2010.jpg

21:30 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/12/2010

Rue verglacée

Une foutue journée ! C’est la deuxième fois que la rue est complètement verglacée et fermées des deux côtés. Cela n’empêche pas quelques voitures de passer ou d’essayer de passer, ce qui rend la rue encore plus « patinoire ».

 

C’est la mort dans l’âme que ce matin j’ai dus dire à mon fils qu’il m’était impossible de sortir la voiture. Cela fait pour lui la deuxième fois en moins de quinze jours qu’il doit se rendre à son travail à pied. Moi, ça me la fout mal de rester ici impuissante à ne pas pouvoir l’aider dans sa nouvelle vie professionnelle. J’en avais même les larmes aux yeux en regardant la neige tomber et en pensant à mon pauvre petit marchant seul sous cette neige !

 

Et l’impression de dangerosité de la rue c’est confirmé cet après midi par deux accidents juste en face de chez moi. Le premier, une voiture se parque, glisse et redescendant toute seule pour percuter la calandre d’une autre en stationnement 10 mètres plus bas. Peu après, cette fois ce sont une camionnette et deux voitures qui se télescopent. Avec une voiture qui se met à l’équerre, perpendiculaire au sens de la rue ! Là maintenant c’est certain la rue est belle et bien bloquée ! Et il faut voir comment les dépanneurs vont pouvoir faire pour dégager les voitures immobilisées, cela ne va pas être facile pour eux sur cette patinoire.

 

Bon, pour le moment il  n’y a plus grand-chose à faire si ce n’est espérer un petit miracle et une petite amélioration des conditions de circulation pour demain après midi et pour le soir. Car mon fils fait le tard, c'est-à-dire 18 – 22h et si la route nationale est dégagé il peut espérer partir au travail en bus. Seulement le dernier bus pour revenir est à 21h33, là pas le choix, il faut que je puisse utiliser ma voiture car il n’a pas d’autres possibilités pour rentrer ! Si ce n’est de nouveau à pied et rien qu’à y penser, j’en ai déjà l’estomac qui se noue !

17:44 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/12/2010

Améliorations, mais !

Les conditions de roulage ce sont améliorées depuis mercredi passé, jour de ma dernière note. Cela nous a permit (mon fils et moi) d’aller acheter une nouvelle garde-robe pour ici. C’est dire si pendant deux jours, ce fut un peu la pagaille dans l’appartement. Et aussi plus l’habitude, j’étais toute cassée de partout.

 

Bon le vendredi, j’avais des petits achats à faire au centre ville, une occasion d’y aller à pieds comme aux bon vieux temps. Un passage à la Fnac pour profiter des avantages de la journée adhérant. Puis un passage chez Mobistar qui me gâchât mon weekend. Car en plus de vouloir changer de Gsm, je souhaitais changer aussi mon plan tarifaire. Et c’est là que tout à coincé, plus moyen de téléphoner jusqu’hier après midi et un nouveau passage au Mobistar Center.

 

Pour moi, un nouveau Gsm c’est toujours quelque chose tant le mien me plaisais et me convenais. Alors pourquoi changer ? Une envie comme ça, qui est venue dans le magasin pendant que j’attendais pour régler les soucis de connexion. Enfin même si cela me laisse un petit vide, sept ans avec le même ça ne s’oublient pas en quelques heures. Je pense que je vais m’y habituer à ce nouvel appareil Nokia plein de gadgets et bien plus moderne que mon bon vieux Siemens M55.

 

Je disais donc que les conditions météos c’étaient amélioré. Et bien aujourd’hui, ou plutôt pendant la nuit ! Il a de nouveau neigé et cette fois la rue est bien bloquée, bien qu’il y ait moins de neige qu’il y a une semaine. A plus rien y comprendre, la rue est une véritable patinoire ! Même la traverser à pied relève d’un formidable sens de l’équilibre. Heureusement que mon fils est en congé aujourd’hui et demain. Car cette fois-ci je n’aurais pas su bouger d’ici en voiture et encore moins aller le conduire ou rechercher à son travail.

 

26 Liège 15 février 2010 004.jpg

 

    

14:02 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/12/2010

Il y en a encore !

Encore et toujours de la neige, cela fait presqu’une semaine qu’il est difficile de circuler sur les routes et encore pire sur les trottoirs. Je joue toujours au taxi pour mon fils et là aussi c’est pénible. Car habitant une rue en forte pente, ou l’épandage ne ce fait qu’épisodiquement. C’est toujours un stress au moment de partir ou de revenir, sera-t-il possible de circuler dans ma rue !

 

Mais bon pour le moment le plus dur fut dimanche, le pauvre dut aller à son travail à pied. Une heure à marcher en raz campagne en pleine tempête de neige et par un froid sibérien. Quand je pense qu’il y en a qui disent ou qui pensent que les jeunes sont démotivés, même voir fainéants !  Je suis fier de mon fils qui s’investit dans son nouveau job avec beaucoup de sérieux et de motivation.

 

Enfin aujourd’hui c’est aussi une journée un peu spécial et qui n’a rien à voir avec mon fils. Il y a trente ans, le 8 décembre 1980 mourrait John Lennon. Un symbole pour toute une jeunesse rebelle et revendicatrice disparaissait tué par ce que je pense être « un fou » !

 

 

john-lennon-by-Eli.jpg

13:22 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/12/2010

Il fait froid !

Voici plusieurs jours que j’ai envie d’écrire, mais parfois il est difficile de mettre de mots sur le ressenti ! Voilà en plus une semaine qu’il fait froid, qu’il y a de la neige et souvent dans de telles situations, la seule chose qui me vient à l’esprit est celle d’hiberner.

 

J’ai passé un très mauvais weekend, un comble juste après une très belle journée ! Mais voilà, le vendredi je partais pour 3 jours à Bruxelles, plus exactement Wezembeek et avec réservation d’hôtel, l’Etap Hôtel de Diegem à deux pas de Zaventem. Ce qui devait être un beau weekend c’est transformé en déconfiture pour cause de divergence d’humeur entre des mecs. Un peu affaiblie par un gros rhume et déçue par cette ambiance exécrable, je suis revenue directo dans la nuit du vendredi au samedi. Vu les conditions météos, il valait mieux être chez moi et bien au chaud.

 

Maintenant que j’ai arrêté de travailler, je pourrais me dire ne bougeons pas tant qu’il fait mauvais temps. Et bien non, mon fils à trouver du travail et voici une semaine qu’il est employé dans un fastfood. Mais il y a un problème, les trajets qu’il doit effectuer pour s’y rentre, seulement un bus toutes les deux heures et encore pas souvent dans le créneau horaires qui pourrait lui convenir. Donc, je me dévoue pour le conduire en voiture, ou aller le rechercher après son boulot. Bien qu’il faille retourner dans mon ancien quartier et que cela m’ennuie, car il y a comme une impression de retour en arrière, comme si tout d’un coup rien n’avait changé en 10 ans ! J’apprécie de l’accompagner sur son chemin et de papoter ainsi quelques instants supplémentaires.

 

     

 

26 Liège 15 février 2010 003.jpg

17:02 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |