16/11/2016

Les sentiers de l'utopie

Et bien depuis la dernière note, ce n’est pas tout à fait la joie au niveau du genou. S’il ne bouge pas, il n’y a pas de douleur. Mais une fois qu’on démarre, il lui faut un temps fou pour se mettre en route, c’est dur de vieillir !

Sinon, nous avons participé à une chouette journée, avec un rallye d’orientation dans le Condroz, suivi d’un excellent repas. Trente ans que je n’avais plus lu des notes de rallye et sur le coup tous les automatismes sont revenu et pourtant le parcours n’était pas vraiment facile. Voilà maintenant que j’ai envie de m’investir plus dans cette occupation-là. Puis avons visité une bourse de vieille voiture, celle qui à lieu chaque année au casino de Spa. Fait une belle journée baby-sitting aussi lundi dernier, dommage qu’en allant rechercher le petit à l’école, je lui ai perdu son bonnet. Je m’en veux de ma distraction.

Et aussi nous sommes en plein dans la lecture d’un très beau livre d’Isabelle Fremeaux et John Jordan : « Les sentiers de l’utopie » aux éditions La Découverte et en format de poche. A noter aussi qu’à la première parution en 2011 ce livre était accompagné d’un DVD du même nom et qu’il est possible de le visionner soit sur un site de partage de vidéos bien connu commençant par « You ». Soit également sur le site éditions-zones.fr. Un livre vraiment très, très intéressant pour quiconque se dit/se veux un temps soit peu « anarchiste ». Mais j’avoue tout de même qu’en ayant toujours eu un petit côté anarchiste en moi, je ne pense pas encore être prête à militer comme les auteurs du livre, ni vraiment comme le font certaines personnes qu’ils ont rencontré lors de le périple de plusieurs mois à travers l’Europe à la rencontre de tous ces gens-là.  

Enfin, j’avais un peu laissé le vélo de côté, trop d’occupation avec les jeunes et avec un autre hobby. Puis il me manquait encore quelques détails pour rouler tranquillement. Si de ce point de vue là, c’est ok maintenant. Tout comme les réglages de la position sur le vélo, c’est la météo qui s’y met pour me forcer à le laisser encore un peu au garage. J’enrage et je déteste l’hiver !

9782707152183.jpg

 

16:24 Écrit par Loulou | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.